18 septembre


BREAK




Un de mes voisins.
Je l’ai surnommé Z.Z.Pop.

Affectueusement; pas pour rire de lui, j’ai trop d’admiration pour ça…

C’est seulement qu’il a une barbe incroyable, comme son fils, qui habite avec lui ce que les bien-nantis du village appellent un taudis et voudraient bien voir disparaitre de leur univers.

Ils coupent du bois.

En fait c’est le fils qui coupe. Le père, lui, passe ses journées à corder tout ça près du chemin, pour les prochains clients.

Il est sourd, et n’y voit plus très bien, et ses 80 ans bien sonnés lui accordent le droit à quelques « breaks », qu’il prend assis sur sa galerie à regarder passer les autos, flatter le chien, et offrir une pomme à l’occasionnel chevreuil qui s'approche sans peur.


Il est magnifique.


Que les bien-nantis-mauvais-pensants du village et de ce monde aillent au diable.
Quand ZZPop commence à corder; c’est vraiment que l’automne est arrivé!

4 commentaires:

CAR ::: MAIL ART a dit…

hommage magnifique

Varice et Versa a dit…

Les ZZ Pop sont les derniers vrais humains de ce monde.
Avec les peintres et les poètes, of course.

Anonyme a dit…

Je trouve que le personnage a l'air plus vrai que nature. Je ne connais pas le monsieur en question, donc je sais pas s'il est parfaitement ressemblant, mais il personnifie très bien un vieux au repos. On croirait une photo.

France

Anne Letourneau a dit…

Je reviens constamment vers la peinture. Les barreaux de galerie magnifiques du "taudis", la posture droite et l'air défiant du personnage