7 octobre



LES CHAMPS DE FERME-NEUVE




Ferme-Neuve, dernier village avant le Baskatong…
L’endroit m’a toujours fasciné. Construit sur les rives de la Lièvre, il est entouré des champs des cultivateurs, envahis en octobre par les faisans d’un milliardaire du village voisin qui organise des chasses pour ses clients et amis.

Imaginez un peu ce que c’est que de revenir de la chasse à l’orignal à des heures au nord, fourbu et les cheveux en bataille, après des jours à n’entendre que le vent et la pluie ou l’occasionnelle meute de loups, et croiser sur le chemin du village cinq ou six top modèles se baladant au soleil d’après-midi!

Mais bien avant que Tommy ne s’installe dans la région, le village était magique…

Beaucoup plus.

Quand j’avais une dizaine d’années et que mon père m’emmenait « au camp »; nous nous y arrêtions manger un hot-dog et une frite. Et alors que nous mangions dehors sur la « table à picnic », et que mon père et mes oncles discutaient de pêche à la grise , de chasse au gros buck ou autres activités de grands auxquelles je n’étais pas convié; moi je trépignais d’impatience de me rendre pêcher la petite truite de ruisseau à la charge du lac et d’aller ensuite porter mes prises à la nage aux loutres rieuses qui je le savais m’attendaient aussi.

Aujourd’hui, quand je traverse le dernier champs en route vers Fontbrune ou le Baskatong, et qu'y soufflent les grands vents d’automne; quelque fois je m’arrête et ferme les yeux, et cherche dans l’air les essences de mon enfance…


À travers le parfum des top-modèles!

2 commentaires:

Myette a dit…

=== quelque fois je m’arrete et ferme les yeux, et cherche dans l’air les essences de mon enfance…===
Enfin, quelqu'un qui sait exactement ce que je fais si souvent et qui le traduit avec de si beaux mots!
Quand j'essaie de communiquer cela a quelqu'un, je sens que personne ne comprend exactement ce que je veux dire...
Nostalgie quand tu nous tiens!
Merci

Chicken Joe a dit…

Merci Myette!
Oui; je crois bien que je sais ce que tu fais!.....